Le boeuf fin gras du Mézenc… une viande d’exception

13 04 2008

Boeuf fin gras du Mézenc

De toutes les hautes terres du Massif Central, le massif volcanique du Mézenc est la seule région à pratiquer l’engraissement hivernal des bovins à base exclusive de foins séché sur pré grâce aux étés relativement secs que connaît le massif.

Cette tradition attestée dès le XVIIIème siècle a produit des bœufs de Pâques renommés bien au-delà de la région.

Ces savoir-faire sont restés vivants, et ont permis de développer une production de bœufs en cours d’AOC, « le bœuf Fin Gras du Mézenc ».

Cytre du MézencIl s’agit d’une viande de bœuf persillée, c’est à dire constellée de pointe de gras intramusculaire, issue de bœufs ( 26 mois minimum ) ou de génisse ( 24 mois minimum ) élevés au foin et à l’herbe sur le terroir du Mézenc et engraissées durant le dernier mois d’hiver avec du foin. Cette particularité donne en même temps que sa saisonnalité ( de février à juin ) tout son caractère au produit.

Le savoir-faire des éleveurs de Bœufs Fin Gras, c’est aussi un art nourricier, une connaissance des plantes et des terroirs, une culture des foins mené à maturité afin qu’il « graisse  », des façons d’engranger pour trier le « bon foin ».

Ce sont des gestes de l’éleveur qui « soignent » les bêtes, des attentions particulières pour les rois « de l’étable ».Il ne faut pas rater la vente de Pâques, les traditionnelles foires grasses, temps de fierté de toute une communauté à l’exposition de la bête « finie ».

> + d’infos : http://www.aoc-fin-gras-du-mezenc.com


Actions

Informations



Laisser un commentaire




gogo |
fuller47 |
Vendre à tout prix |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Creavie
| Histoires d'Abzac
| Dragon Ball Ultimate