• Accueil
  • > Tourisme
  • > Tourisme et agriculture… « un mariage de raison »

Tourisme et agriculture… « un mariage de raison »

28 02 2008

 Si les « gens » du tourisme et et ceux de l’agriculture ont parfois des difficultés à communiquer et à se comprendre, une chose est sûr, le tourisme aux Estables ne serai pas ce qu’il est sans l’agriculture ; et le village des Estables avec son dynamisme ne serai pas aujourd’hui ce qu’il est sans le tourisme…

Faut-il « choisir son camp » entre tourisme et agriculture, entre développement et conservatisme ??? ou au contraire dans l’intéret de chacun imaginer un juste équilibre entre le développement de la « station » et respect des traditions.

Le Fin Gras du Mézenc tend à montrer qu’il existe bien une complémentarité des activités…

Vos réactions…


Actions

Informations



2 réponses à “Tourisme et agriculture… « un mariage de raison »”

  1. 28 02 2008
    Pierre GIMBERT (16:37:25) :

    Bonjour à toutes et à tous,

    Tout d’abord merci Xavier pour la mise en ligne de ce forum d’échanges d’idées (ou d’informations tout simplement). J’ose espérer que ce sera un élément déclencheur pour favoriser la communication qui fait actuellement défaut, vous êtes nombreux à l’avoir exprimé dans vos divers commentaires mais aussi lors de la réunion de Samedi dernier.
    J’ai bien entendu ton message qui invite le représentant du Village valvvf (on va essayer de ne plus dire le val !!…) à s’exprimer sur le développement du tourisme..
    Je vais essayer d’être fidèle et le plus objectif possible par rapport aux retours et aux attentes des clients.
    Quelques chiffres pour situer l’impact sur l’économie locale. En 2006 l’activité représente un peu plus de 42000 nuitées pour un CA 1 531 000€ sur 8 mois d’activité, en terme d’emploi le village a employé 23,2 Equivalent Temps Plein dont 6 permanents.
    La dépense des vacanciers dans l’économie locale s’élève à 386 000€ pour 7 600 personnes accueillies.Au de-là de cet impact économique en terme de dépenses, le village a aussi un impact sur l’emploi puisque valvvf a induit l’emploi de 2.53 ETP dans l’économie locale du village de vacances.. (ces chiffres proviennent d’une étude réalisée par Tourisme Action Concertation)
    La taxe de séjour reversée à la com com s’élève à 10 437€ et la taxe professionnelle à 23 615 (dont 10 347 à la commune).
    Isabelle évoquait la problématique de la signalétique (la critique avait été formulée également par une des professeurs du groupe d’étudiants de polytechnique de TOURS), à priori ça semble être une priorité dans le programme de la liste fermée. Sache tout de même qu’un petit groupe (émanant de l’association des commerçants) s’était penché sur la question et avait fait réaliser 2 devis qui ont été remis au Maire il y a 2 ou 3 ans.
    Quelles sont les principales attentes des vacanciers en hiver ? pourquoi choisissent-ils notre village alors que la neige fait souvent défaut?
    Les réponses (celles qu’ils expriment) : les prix certes, la taille humaine de la station, la possibilité de pratiquer le ski alpin (pour les enfants surtout) si la neige est là, la qualité de l’accueil, la simplicité, l’authenticité du site (un village avec une âme à 2 pas du VV) la convivialité, les services, la prise en charge des enfants (y compris pour les emmener aux RDV des cours de ski) la possibilité aux enfants de skier seuls, un village animé par des enfants du pays qui véhiculent une richesse dans la découverte du terroir (été hiver) mais aussi une offre en soirée des thèmes en relation avec le Pays (ex théâtrale avec la compagnie Lattituds diaporamas et autres DVD conférences volcanisme climatologie etc…).La cuisine de qualité avec une offre de gastronomie et de produits locaux.
    En résumé la culture d’un savoir faire basé sur la qualité des relations humaines simples et chaleureuses, un professionnalisme communiqué dans la simplicité.
    Et certainement dans tout ça le plus important « la qualité de nos paysages »
    Je pense que ce sont ces valeurs qu’il faut garder, développer, en imaginer d’autres, c’est l’affaire de tous pas seulement des équipes de structures d’accueil. Mais aussi les services sur place : distributeur de billet, essence 24/24, opérateurs de téléphonie, ADSL, poste, voirie, déneigement … On nous dit souvent qu’une antenne médicale et une officine seraient la bienvenue ! ça justifierait bien un groupe de réflexion …
    Les commerces sont très appréciés tant sur le plan du service rendu que de la diversité (l’indice de satisfaction a bcp progressé ces dernières années) .
    Cet hiver le village de vacances a réalisé un remplissage de prés de 99% sur les 6 semaines de vacances noël N An et Fèvrier(un des meilleurs scores de la chaîne en catégorie neige), la clientèle est très fidèle (la semaine 2 des VS, 50% des familles étaient déjà venus, certains pour la 18ème fois !!) c’est un bon indicateur, le bouche à oreille fonctionne trés bien. Nous avons vu des clients nous faire une infidélité et revenir!!
    Alors canon à neige ou pas ? ça n’aura pas une grosse ’incidence sur le remplissage !!! Pour ma part je ne suis pas favorable à un investissement lourd, l’absence de télésiège oblige un enneigement de la montée !! quel impact paysager? Ecologique ? sonore ?….je crains que ça aille à l’encontre de nos richesses. L’initiative (excellente du reste !) d’aménager un espace fil neige à Maison Forestière ne doit-elle pas être creusée ? l’ idée d’implantation d’une petite remontée mécanique face EST de l’alambre avait bien germé en son temps ? (peut-être que l’on va me répondre Natura 2000 !). Pourquoi pas des canons mobiles sur ce secteur ou bien des réserves à neige ? (la lisière sur la montée de Peccata a bien joué le rôle d’accumulation de neige cet hiver !). Il est clair que maintenir une offre ski alpin au moins pour satisfaire la clientèle familiale de séjour me semble importante.
    Mais ce qui me semble plus urgent, moins coûteux et dans un souci de diversification d’activités : augmenter le domaine fond ! en sachant que des possibilités existent, améliorer l’offre raquette deux pistes sup). L’activité chiens de traîneaux mérite d’être mieux prise en considération, elle mérite une meilleure organisation (accès, pistes …) il faut savoir que c’est notre vecteur de communication brochure, je dirais presque la vitrine du village!!.
    J’ai bien conscience que les problématiques divergent en fonction des secteurs d’activité concernés et du développement que l’on veut faire.
    Quelles suggestions pour la période estivale :
    La base VTT va perdre sa labellisation auprès de la FFCT à partir de 2009 si rien n’est fait rapidement ! les parcours n’ont pas été balisés et la prestation n’est pas conforme avec la charte, dommage ! est- ce trop tard pour intervenir auprès de la FFCT ?
    Développer une politique d’aménagement de petits circuits de rando au départ du bourg, nos amis Ardéchois ont fait de gros efforts dans ce domaine (panneaux infos rando dans les villages, plan à disposition dans les OT….)
    Le parcours de santé (qui a existé) ainsi qu’un parcours d’orientation permanent viendraient étoffer l’offre estivale (mais l’hiver également lorsque la neige fait défaut)
    Merci pour l’attention que vous porterez à ces quelques remarques

  2. 8 07 2011
    quatrehomme (18:28:44) :

    Nous venons du Loiret, Nous sommes au moins 3 couples (parents et enfants) + 2 ado et 3 enfants et nous cherchons une location correcte aux Estables pour le 26 décembre. Quelqu’un pourrait-il nous aider ? Merci

Laisser un commentaire




gogo |
fuller47 |
Vendre à tout prix |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Creavie
| Histoires d'Abzac
| Dragon Ball Ultimate